2/4/24 – Cinéma d’animation image par image

thaumatrope

→ Dans ce parcours, lors des premières séances, les élèves ont l’occasion de découvrir et de construire des jouets optiques :
– d’abord avec 2 images et la fabrication d’un cinéma de poche
– puis avec 4 images et la conception d’une toupie
– enfin avec 12 images et la réalisation d’un zootrope.

→ Pour continuer à voir et à toucher de près les origines du cinéma et afin de mieux percevoir comment celui-ci peut se faire, de la matière-même des images à la projection, les participant expérimentent ensuite le grattage de pellicule et la projection sur un petit projecteur 35mm à manivelle.

2017-09-20 (1)

→ A la suite de ces découvertes, ils s’aventurent dans la création de leurs propres images et réalisent (enfin !) une seconde de film, soit 24 images. Avec des formes géométriques à assembler ou des pantins articulés, ils créent des personnages, animaux ou constructions qu’ils animent, à plat, sur un banc-titre.

→ Ils expérimentent ensuite  la technique de la pixilation :
les participants se mettent en scène dans une course de bancs, descendant l’escalier ou glissant dans le couloir, en se déplaçant patiemment chaque fois de quelques centimètres d’une photo à l’autre.

→ Lors de la dernière séance, leur film est projeté sur grand écran dans une salle transformée pour l’occasion en cinéma. D’autres courts métrages, retraçant les multiples techniques d’animation, sont également proposés, toujours suivis d’une discussion.

Nos films d’atelier, réalisés dans un temps périscolaire !