Réalisation d’un documentaire animé

Reproduction d’événements réels, illustration de souvenirs, expression du « je » alternatif. . . L’image animée permet de transmettre des émotions et des sensations, de restituer tout un univers mental.

valse avec bachir (source allociné)
doc animé 3
arton1375-980x0
jasmine source Télérama
La réalisation d’un documentaire animé se base généralement sur une bande-son. Ces récits d’expériences vécues qui cherchent à retranscrire une réalité prennent différentes formes : retours de stage, interview radiophonique, commentaires scientifiques, entretien autour de thématiques…
    • Les enregistrements peuvent être retravaillés, découpés, certains passages sélectionnés … Il est également possible d’y ajouter des bruitages et/ou de la musique en lien avec le projet afin d’aboutir à une bande son originale qui sera celle du film. Celle ci peut être enregistrée dans le cadre de l’atelier ou préexistante.
    • A partir de cette création sonore, les participants réalisent des images animées. Toutes les techniques d’animation peuvent être utilisé. Qu’elles illustrent ce qui est dit ou qu’elles s’en éloignent, qu’elles soient figuratives ou touchent à l’abstraction, les images amènent un autre regard sur les paroles enregistrées et les enrichissent d’une dimension poétique, rêveuse, humoristique, ironique…
Nos films d’atelier!
Retrouvez les chroniques de Logistik Késako? et des trois docs animés au lycée Ismael Dauphin!
Pour aller plus loin :
Le nouvel essor du documentaire animé sur Telerama.fr
Le documentaire animé : vrai ou faux? sur Forumdesimages.fr
Le cinéma d’animation à la rencontre du documentaire sur Ciclic.fr
Quand le documentaire s’anime sur Lemonde.fr
Un programme de documentaires animés pour les plus jeunes sur Cinemapublic.org

Sources images : Valse avec Bachir (allocine.fr), Persépolis (critikat.fr), L’homme qui fait rire les animaux (ciclic.fr) Jasmine (télérama.fr)