Atelier à la Médiathèque de Cabrières d’Avignon

Durant quatre mercredis, Cinambule et la médiathèque de Cabrières d’Avignon proposent à une douzaine d’enfants âgés de 8 à 11 ans de s’initier au cinéma d’animation : découvrir plusieurs techniques d’animation, réaliser un court film et s’amuser en créant !

MERCREDI 20 & 27 AVRIL – 4 & 11 MAI de 16h15 à 18h45 à la médiathèque de Cabrières d’Avignon

(Les enfants qui souhaitent y participer s’engagent pour les quatre séances)

Voici les trois épisodes réalisés par les jeunes créateurs :


Un livre de jeunesse présent dans la médiathèque sera le point de départ du projet : L’ours Barnabé de Philippe Coudray.

Ours Barnabé2

Ours Barnabé

Nous proposons d’explorer la figure de l’ours, personnage récurent de la littérature et de l’imaginaire enfantin. Cette figure recouvre de nombreux profils différents : l’ours terrifiant, l’ours doudou, l’ours gourmand …

L’utilisation de différentes formes graphiques en lien avec des techniques variées d’animation permet, en soi, la création d’une histoire autour des facettes de ce personnage.

Par la mise en mouvement, les enfants découvrent les possibilités créatives autour de cette figure.


L’objectif de l’atelier sera d’assembler 3 saynètes mettant en scène l’ours Barnabé dans trois métamorphoses graphiques. Le film verra évoluer le personnage entre le papier découpé, le dessin animé et le volume. Par la magie des raccords de plans, cela constituera une histoire et un ensemble cohérent.

Sans titreB

Le banc-titre : Le personnage, tel qu’il est dessiné, peut être facilement transformé en pantin articulé. Cela permet de l’animer sur un fond de décor simple, à plat. A l’aide d’une caméra verticale, la prise de vue est simple et le tournage assez rapide. Les enfants font facilement danser, courir et sauter l’ours Barnabé.

Sans titre

Le volume : L’animation en volume se fait avec une caméra sur pied. Le personnage peut être soit fabriqué en pâte à modeler, soit être un véritable objet (nounours apporté par les enfants). L’ours se déplace dans un décor réel (la médiathèque) ou dans un décor construit par les enfants (en papier ou carton).

Sans titreA

Le dessin animé : A partir du dessin d’origine et à l’aide d’une table lumineuse, par transparence, il est possible de faire un cycle de mouvement, une métamorphose… Les images sont ensuite numérisées et le mouvement apparaît.

P1020072

Pixilation et prise de vue réelle : Une séance sera réservée aux séquences intermédiaires. Elle sera filmée dans la salle de la médiathèque (plan d’ouverture et plan final).

Retrouvez le programme complet des activités de la Méditahèque intercommunale Luberon Monts de Vaucluse par ici

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :