Bandes-annonces animées

Après un premier atelier de programmation de courts-métrages (à découvrir ici), les élèves des deux classes de CE2 de l’école Sainte Catherine à Montfavet ont découvert le tournage en cinéma d’animation. Ils ont eu pour objectif de réaliser deux courts en une journée, autour de deux projets distincts.

Une classe s’est concentrée sur un événement programmé pour la fête de fin d’année de l’école : la projection du film d’animation de Michel Ocelot, Azur et Asmar. Pour les élèves, l’idée était de faire une « bande-annonce » du long-métrage afin de découvrir le principe d’une telle réalisation et de donner envie aux spectateurs de voir le film.

Cinambule avait préparé différents éléments de décors et découpé quelques pantins à mettre en scène. Par petit groupe, les élèves ont donc animé leurs personnages sur le banc-titre, photo par photo, suivant un petit scénario, sur des décors d’Azur et Asmar qu’ils ont choisis. En plus de ce tournage, ils ont également joué devant l’œil de l’appareil photo, découvrant la technique de la pixilation. Le cinéma, c’est aussi du son ! Pour accompagner les images, ils ont donc enregistré de courtes phrases au micro, résumant en quelques mots le contenu du long-métrage : « l’histoire de deux frères devenus princes», « de l’aventure », « de la magie » !

L’autre classe a réalisé un petit film « chronique », mettant en lumière le projet qu’ils ont porté pendant toute l’année, avec leur professeur. Suite au séisme qui a ravagé le Népal en 2005 et notamment détruit l’école de Phikuré, les élèves de Montfavet ont apporté leur soutien. Ils ont correspondu avec les enfants scolarisés dans le village et ont organisé une vente de gâteaux pour récolter des fonds, afin d’aider à la reconstruction de l’école. L’objectif du court-métrage à réaliser était donc de résumer cette aventure. Comme pour la bande-annonce, les élèves ont découvert la pixilation et ont animé des pantins avec certains visages de leurs correspondants de l’école sur des photos du bâtiment détruit… puis reconstruit.

Ces deux petits films ont été projetés avant Azur et Asmar, une fois le soleil couché, dans la cours de l’école de Montfavet, devant les autres élèves et les familles. Un beau parcours tout au long de l’année pour ces élèves de CE2, qui, de la programmation à la réalisation en passant par l’organisation d’une projection, ont pu expérimenter de nombreux domaines du cinéma et se plonger dans l’univers du court-métrage !

 

 

 

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :