Court c’est Court au secours !

25 ANS DE RENCONTRES, C’EST COURT… OU C’EST LONG ?

Nous avons besoin de vous !

Pour la première fois nous avons créé une cagnotte participative et un badge de soutien !

 

 

Notre budget a été diminué, nos financements réduits, nous avons donc besoin de vous, ponctuellement en 2018, mais aussi durablement DEMAIN !

Cette année vous retrouverez à Court c’est Court ces badges de soutien au festival et à l’association que vous pouvez acheter pour une valeur symbolique de 2 €, ou plus si vous en avez l’envie et les moyens !

 

Vous pouvez faire un don dès maintenant sur notre cagnotte en ligne ou par chèque en nous l’envoyant à Cinambule, 39 Grand Rue 84220 Cabrières d’Avignon.

Et venez récupérer votre badge à Court c’est Court !

Si vous ne pouvez pas venir au festival cette année mais que vous avez envie de nous témoigner votre soutien, il est possible de nous aider en faisant un don en cliquant sur le bouton si dessous.

 

 

 

HIER en 1994 : un jour, une salle, 2 programmes, 20 films de 6 pays, quelques bénévoles.
AUJOURD’HUI : une semaine de projections, 4 salles, 70 séances, 24 programmes, 130 films de 32 pays, 30 invités, 3 prix, des centaines de spectateurs scolaires, un restaurant, des installations artistiques dans le village, des évènements à la médiathèque, un espace de découverte du cinéma, des concerts, 4000 spectateurs attendus, 2 salariés temps plein, 2 services civiques, 1 volontaire européenne, plus de 50 bénévoles.
ET DEMAIN ?

HIER : un seul rendez-vous.
AUJOURD’HUI : des projections tout au long de l’année, des dizaines d’ateliers de réalisation pour des centaines de jeunes, des formations pour adultes, un rayonnement à partir de Cabrières-d’Avignon sur le département et au-delà.
ET DEMAIN ?

AUJOURD’HUI, c’est la perte de la moitié d’une subvention, des difficultés de budget et DEMAIN, c’est la crainte de la centralisation des soutiens du ministère de la culture au CNC à la place des Délégations Régionales, et tant d’autres restrictions dont vous entendez parler tous les jours.
Jusqu’à présent, nous avions pris le mot « communication » uniquement dans son sens ancien de « communion, partage », maintenant nous devons l’utiliser dans le sens moderne de « passage d’information » : parler chiffre, faire savoir notre savoir-faire, notre quotidien et notre peur de ne plus pouvoir continuer DEMAIN.

AUJOURD’HUI : CINAMBULE s’autofinance à 73 % en valorisant le travail bénévole, et nous aurons du mal à boucler le budget cette année. Nous avons besoin d’aide financière, ponctuellement en 2018, mais aussi durablement DEMAIN !

Malgré tout, HIER comme AUJOURD’HUI et DEMAIN, il nous reste toujours la même envie de vous retrouver pour partager nos coups de coeur, rêver, frissonner, réfléchir, rire, s’émerveiller ensemble et rencontrer ceux qui créent du cinéma en format court.

À 25 ANS, ON CROIT EN L’AVENIR !

 

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :