Courts en Docs

Une sélection de documentaires de production récente, où les réalisateurs nous font partager leur vision subjective du réel, avec le souci de faire œuvre artistique, en un mot… de faire du cinéma.

ESCALE A PAJOL

escale-a-pajol

Mahamoud Ibrahim

France – 2015

14′

Yacoub, jeune Libyen, a fui la guerre. Après avoir traversé la Méditerranée, il arrive en France. Avec d’autres migrants, il se retrouve dans un campement de fortune dans le quartier Pajol de Paris.

LA BARQUE SILENCIEUSE

la-barque-silencieuse

Julie Chaffort

France – 2015

32′

Dans la région de Monflanquin dans le Sud-Ouest de la France, la réalisatrice a croisé des habitants qu’elle fait participer à une suite de tableaux animés dans lesquels dialoguent des « émetteurs » de musique (chanteurs, choristes, instrumentistes, y compris un gramophone) avec des auditeurs, certes silencieux, mais bien actifs.

KACEY MOTTET KLEIN, NAISSANCE D’UN ACTEUR

kacey-mottet

Ursula Meier

Suisse – 2015

14′

Un corps qui grandit devant la caméra, qui au fil des années s’abandonne au personnage, transformant ce qui pouvait paraître un simple jeu (d’enfant) en un véritable travail d’acteur.

WE ARE BECOME DEATH

we-are-become-death

Jean-Gabriel Périot

France – 2014

4′

Nous savions que le monde ne serait plus le même. Certains rigolaient. D’autres pleuraient. La plupart restaient silencieux.

LES BOSQUETS

tutu-2_0

JR

France – 2015

18′

En s’appuyant sur la représentation du ballet « Les Bosquets » du New York City Ballet (2014) qui s’inspire des émeutes des banlieues de 2005, JR nous rappelle son expérience à Montfermeil.

LE REFLET DU POUVOIR

le-reflet-du-pouvoir

Mihai Grecu

France – 2015

9′

Dans la capitale la plus secrète du monde la foule assiste à un spectacle alors qu’une catastrophe menace d’anéantir la ville.

 

La séance en pratique :

Durée de la séance 91′

Où et Quand ?

SAMEDI 19 NOV. à 14h00 – Salle de Courts

DIMANCHE 20 NOV. à 13h30 – Cinémobile (suivie d’un débat)

En présence de :

Laure Arto, ingénieur son de We are become death

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :