Docs Animés au Lycée

Pour ces lycéens de Cavaillon, tout a commencé par une bande son : celle de Séverine B. artiste associée des 23ème Rencontres Court c’est Court, qui nous a guidé dans les rues du village de Cabrières sur les pas des rêves et des premières expériences  de cinéma des villageois.

Dans la salle de classe obscure, les élèves de Seconde, Premières et Terminale de l’option Art Plastique ont écouté avec attention l’intégralité de cette balade sonore d’une demi heure.

Suite à cette écoute, ils se sont posé la question du documentaire animés et de la mise en image du bande son pour réaliser trois courts métrages.

Montage du son, ajout de bruitages et de musiques pour créer un paysage sonore, utilisation de la technique du papier découpé pour mettre en image ces paroles de rêveurs : certains volent, d’autres construisent des châteaux, ou d’autres encore rêvent en Technicolor.

Nos paupières sont à la fois la plus petite salle de projection mais aussi la plus immense. À l’intérieur nous y projetons nos rêves. Ces rêves pourraient être autant de courts métrages sortis de notre imaginaire et de notre inconscient. Nos paupières sont les écrans de nos rêves… .

Séverine B

Nous vous laissons découvrir ces rêves mis en image !

Quelques photos prises lors de ces trois jours :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :