Formation des Volontaires Cinéma Unis-cité

En avril 2018, Cinambule a été sollicité par le Pôle Cinéma Paca pour mener une formation auprès de jeunes en service civique à Unis-Cités. Dans le cadre de leur mission dans cette association et du programme « Citoyens de la culture  » lancé par l’Etat, les volontaires cinéma de 18 à 25 ans sont chargé d’organiser des séances de ciné-débat dans des lycées. Leur objectif a été de montrer 26 longs métrages français et européens sur l’année, mis à disposition par le CNC, afin d’encourager le dialogue citoyen à partir des images et de sujets comme le  » vivre-ensemble «  dans des établissements scolaires.

Pour les aider à mener à bien leur mission, Cinambule a donc proposé à ces jeunes des manières de mener un débat et de découvrir des façons d’expérimenter autour du cinéma. Le groupe étant constitué de 31 jeunes, deux journées de formation ont été nécessaires, avec un demi-groupe par journée.

Chaque journée de formation s’est déroulée en deux temps. Le matin était consacré à la projection du film Le Tableau, de Jean-François Laguionie, suivie d’un débat autour du film, accompagnée de conseils et de méthodes pour mener à bien une discussion. L’après-midi, les volontaires sont passés à une phase pratique, pour mieux se rendre compte de certaines notions de cinéma : ils avaient pour objectif, par petit groupe, de réaliser un film en cinéma d’animation… en 3h !

Le film de Laguionie, par la richesse de son scénario et de ses niveaux de lecture, permet d’aborder plusieurs notions de cinéma comme les différents espaces du film, la construction des personnages, le point de vue, les mouvements de caméra, la mise en abîme, les techniques de cinéma (de l’animation à la prise de vue réelle)… C’est également à partir du sujet de « hiérarchie », au centre du film, que la formation s’est construite.

Un des fils rouges de ces journées s’est donc déroulé autour de cette idée : la société du Tableau se définit au début selon des rapports de domination clairs, déterminant un monde profondément inégalitaire. Il y’a les Toupins, des personnages riches et autoritaires entièrement peints et colorés, vivant dans un château luxuriant, les Pafinis, proatagonistes n’ayant pas été terminés par le peintre, et les Reufs, des personnages « brouillons », rejetés par le reste de la société. A partir de là, Cinambule a tenté de creuser cette question avec les services civiques : si la « hiérarchie » part de la « différence » entre les gens… doit-on penser que s’il y’a différence, il y’a nécessairement hiérarchie ? Qu’est ce que le vivre ensemble dans une société hiérarchisée ? Est ce que la hiérarchie est un système nécessaire dans l’organisation d’un groupe ?

Une fois ces réflexions faites et les autres enejux du film discutés et débattus, les Volontaires ont eu l’après-midi, par groupe de 3 ou 4, pour passer cette fois-ci derrière la caméra – ou dirons-nous à Cinambule, derrière la webcam, pour réaliser un film image par image. La règle du jeu était la même pour tous : imaginer une situation de hiérarchie posant problème dans la société, la mettre en scène, et trouver une solution pour terminer sur le slogan « Apprenons à vivre ensemble ! ».

Ainsi, c’est sous formes de CINÉ-TRACT que se sont réalisés ces petits courts métrages, dans un temps limités mais qui a permis aux Volontaires de se plonger dans le cinéma d’animation, et de saisir quelques notions de raccords, de champ, de cadres, de gros plan et de composition, pour leur permettre d’en parler ensuite devant les élèves.

Finalement, l’objectif lors de cette formation fut à la fois de donner aux services civiques de la matière pour réfléchir autour du long-métrage, mais aussi de mieux comprendre certains enjeux de cinéma en passant ensuite à la réalisation, grâce au plaisir de l’expérimentation et de la découverte. C’est à la fois par la théorie et la pratique que le cinéma peut se comprendre, s’appréhender, s’illuminer… et devenir passionnant !

#1 Autour de la hiérarchie
#2 Autour de la hiérarchie

cinambule

Au-delà de la diffusion du court métrage, Cinambule, organise tout au long de l’année des actions d’éducation à l’image et des projections en milieu scolaire, des ateliers de réalisation de films et des programmes avec des structures partenaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :