Invitée d’honneur de Court c’est Court : Blandine Lenoir

♦ BLANDINE LENOIR ♦

 INVITÉE D’HONNEUR 2015

Durant le festival Court c’est Court, Cinambule met à l’honneur un ou des invités tout au long de ces quatre jours de court métrage. Cette année, ce sont deux femmes, deux réalisatrices, qui à travers leurs films, leurs témoignages et leurs programmations, nous font découvrir leurs univers. 

Blandine Lenoir

Blandine-Lenoir

Blandine lenoir est née en 1973, comédienne à 15 ans dans Carne de Gaspar Noé, elle a joué pour Michael Haneke, Erick Zonca ou Solveig Anspach. Cela a surtout été pour elle un poste d’observation privilégié pour apprendre. Elle tourne son premier court Avec Marinette en 2000 et réalise ensuite pas moins de neuf courts métrages, jusqu’à Monsieur l’Abbé (2010) nommé aux Césars. Selon ses mots, c’est en devenant réalisatrice et mère qu’elle est devenue féministe. Le cinéma lui permet de répondre à ses colères et aux maux de la société, en parlant d’égalité des sexes et de liberté. Elle revendique la casse des stéréotypes de la femme-objet (si courants dans le cinéma), et propose des personnages féminins solidaires et chaleureux avec une rigueur pointue dans le jeu d’acteur et les dialogues.

 

BLANDINE LENOIR TOUT COURT 48’

DIMANCHE 22 NOVEMBRESÉANCE GRATUITE

17h45 – SALLE DE COURTS

!! Places limitées : 1ers arrivés = 1ers servis !

PAS DE PITIÉ 

France – 2001
Fiction / 36’

C’est la psychose à l’école : un serial killer s’attaque aux enfants, au nez et à la barbe des adultes impuissants. Justice sera faite !

POUR DE VRAI

France – 2007
Fiction / 12’

Une femme âgée d’une quarantaine d’années, bouleversée à l’idée de perdre son enfant, erre chez elle, paralysée par son impuissance à sauver sa petite fille, plongée dans le coma.

À travers une séance commune « Regards croisés » et deux petits programmes spécifiques, nous vous invitons à découvrir la filmographie de ces deux réalisatrices habituées de nos rencontres. L’une filme en prise de vue réelle, l’autre en animation, deux regards différents qui se croisent et nous ouvrent les yeux. Leur « carte blanche » partagée explore les oeuvres d’autres auteurs où les thèmes du féminisme, de l’amour et du désir de l’autre rencontrent la même intimité tragique et fragile qui traverse le travail de chacune.

Découvrez les films de nos deux invitées au cours de la séance Regards Croisés 

Découvrez la programmation de Florence Miailhe et Blandine Lenoir lors de la séance Carte Blanche

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :