Le LEM, un Laboratoire d’Expériences Multiples

– Il était une fois le LEM –

Lieu de découverte et d’expérimentation autour de l’image en mouvement, le LEM a, initialement, été conçu dans le cadre de Court c’est Court comme un espace, en accès libre et gratuit, vise à enrichir l’expérience des festivaliers.

Suite au développement de l’association dans le domaine de l’éducation à l’image, la terminologie L.E.M. a été utilisée pour définir l’ensemble des activités d’éducation à l’image de Cinambule.

Engagée dans la diffusion du format court depuis 1993 avec la création des Rencontres Court c’est Court ! à Cabrières d’Avignon, Cinambule mène des actions d’éducation à l’image et au cinéma sur le territoire du Vaucluse. L’association se positionne comme pôle ressource associatif.

IMG_4256

Le court métrage est un format cinématographique particulièrement adapté à l’éducation à l’image et au cinéma. La concision de son propos, la liberté de sa narration, la diversité de ses formes, en font un vecteur de créativité et d’analyse approprié.

L.E.M. le Laboratoire d’Expériences Multiples

Recherches, découvertes, expérimentations, analyses et réflexions, imaginaire et pratique artistique, manipulation d’outils informatiques, le L.E.M. est un outil pédagogique à la carte.

 L

Lire des images

. Sensibiliser à la diversité culturelle

. Découvrir des œuvres récentes et du patrimoine

. Comprendre et décrypter le langage du cinéma

. Développer un regard critique

. Susciter la curiosité et s’ouvrir au monde

 E

Expérimenter

. S’impliquer dans un travail de création

. Exprimer une vision personnelle du monde

. Maîtriser des outils, des techniques

. S’engager et agir

 M

Mutualiser

. Vivre mais surtout faire ensemble

. Partager ses émotions

. Échanger par la parole et la pratique

. Mettre en commun les compétences

. Valoriser le groupe comme l’individu

. S’enrichir des différences

Pourquoi le L.E.M ?

Créer des expériences sensibles, se frotter aux émotions humaines et pouvoir les communiquer, les exprimer, ouvrir le dialogue, élargir un regard sur le monde, aiguiser un point de vue et comprendre différentes perspectives … voilà la raison d’être du L.E.M. !

Cinambule invente et développe depuis de nombreuses années, avec des professionnels et des amateurs passionnés ainsi que des associations partenaires, un programme pédagogique d’éducation au cinéma, décliné sous de très nombreuses formes: MashUP, Stop Motion, Grattage de pellicule, Atelier programmation… [Lien vers la page des outils détaillées]

Décrypter le cinéma en revenant aux prémisses permet de comprendre la manière dont le cinéma fonctionne : décomposition des mouvements,vitesse des images, persistance rétinienne …

Le développement d’internet et l’ère numérique ont contribué à faciliter la création et la diffusion des images en mouvement. Les outils de captation filmée, de montage et de trucage sont familiers aux jeunes générations. Ils possèdent, souvent dès le plus jeune âge, des objets permettant de filmer aisément (téléphone, tablette, ordinateur, appareil photo, caméra…).

Un cadre pédagogique, adapté, permettrait de faire émerger un regard singulier et subjectif dans ces formes d’expressions pour leur donner une dimension artistique. Plus largement, cette pratique accompagnée amène à la réflexion sur d’autres savoirs, historiques, sociologiques, philosophiques ou encore scientifiques

L’objectif est simple : s’exprimer SUR, mais aussi PAR le cinéma, et ce, quel que soit son âge.

VOIR

Des projections de courts métrages suivies d’échanges et de débats

Des séances à destination des écoliers, collégiens et lycéens sont organisées à Court c’est Court en fonction des projets pédagogiques des enseignants : une occasion de créer des rencontres et des débats autour des films ! Des projections thématiques sont également organisés avec des structures associatives.

FAIRE

Des ateliers de pratiques artistiques, créatifs et novateurs

Avec le L.E.M. Cinambule encadre des ateliers d’initiation, de découverte, d’apprentissage et de réalisation. Ces moments d’expérimentation, adaptés à tous les publics, offrent la possibilité à chacun de s’exprimer par le cinéma tout en sortant d’une attitude de consommateurs pour s’engager dans la création.

Pour qui le L.E.M ?

Le L.E.M. est destiné à tous les publics, toutes les générations. C’est un outil idéal pour accompagner les parcours d’éducation artistique et culturelle sur le territoire, en particulier sur la zone rurale d’intervention de l’association.

Le L.E.M. est un outil d’éducation au cinéma qui permet également de répondre aux problèmatiques que rencontrent à la fois les structures publiques (éducation nationale, médiathèques…) les associations (centres sociaux, foyers ruraux…), mais aussi les intervenants indépendants.

En effet, l’enjeu, pour les participants aux ateliers de création cinéma, n’est pas de devenir réalisateurs, mais de prendre le chemin qui aide à comprendre. Faire des courts-métrages est un moyen de donner la parole, et d’ouvrir le dialogue, tout en devenant un spectateur critique.

Le LEM offrent, au public, en particulier jeune (mais pas exclusivement), la possibilité de s’impliquer dans un travail de création d’exprimer sa vision du monde.

Cinambule propose de prolonger et faire circuler les expériences audiovisuelles de ce Laboratoire pendant l’été.

Chaque année, pendant les rencontres Court c’est Court, le L.E.M. (Laboratoire d’Expériences Multiples ) est un espace dédié, aux illusions qui font du cinéma un art de la magie ( trucages, montage, animation, effets spéciaux… ), en accès libre pour le public.